Emploi immobilier

Quelles études faire pour travailler dans l’immobilier ?

études faire pour travailler dans l'immobilier

En pleine relance, l’immobilier est un secteur porteur qui recrute beaucoup et qui regroupe des métiers variés. On distingue notamment les métiers de la production (promoteurs, constructeurs, aménageurs, etc.), de la vente (agents immobiliers, négociateurs, etc.), de l’expertise ou encore de la gestion. Ainsi, pour travailler dans des agences immobilières, des sociétés propriétaires d’immeubles ou de promotion-construction ou encore des cabinets d’administration de biens, plusieurs formations s’offrent aux personnes désirant faire des études en immobilier. Voici lesquelles.

Comment avoir accès aux métiers de l’immobilier avec les BTS et DUT ?

Du niveau Bac +2, ce type de formation en immobilier s’offre aux personnes qui voudraient s’engager dans des études assez courtes. Celles-ci peuvent opter pour un BTS professions immobilières ou pour un DEUST professions immobilières qui regroupent des notions de droit et de techniques de l’immobilier (transaction et gestion), de techniques de communication et du bâtiment (réglementation et sécurité, construction, technologies du bâtiment). Cette formation permet de se préparer à un poste de négociateur immobilier, de gestionnaire locatif ou de syndic de copropriété.

Outre ces études en immobilier, les BTS commerciaux, plus généralistes peuvent aussi accéder à une carrière dans l’immobilier. Il est également possible d’opter pour un DUT carrières juridiques qui permet d’intégrer le secteur de l’immobilier, généralement après une poursuite d’études en licence professionnelle ou en école spécialisée. Il faut noter que ces formations peuvent être aussi bien suivies en formation initiale qu’en alternance.

Les licences professionnelles, une porte ouverte vers l’emploi ?

Il est possible de faire une année de plus pour obtenir une licence professionnelle, après un bac +2 en droit, gestion ou commerce, par exemple. Ainsi, pour ceux qui désirent prolonger leurs études en immobilier, une quarantaine de licences professionnelles (carrières de l’immobilier, métiers de l’immobilier, etc.), dans plusieurs universités permettent de continuer sa formation en immobilier et offrent des parcours en gestion et administration de biens, développement de patrimoine immobilier, commercialisation de biens immobiliers, métiers du droit immobilier, etc.

Le niveau Bac +3 permet d’accéder à des postes intermédiaires entre ceux de techniciens supérieurs et ceux d’ingénieurs cadres supérieurs, mais aussi d’administrateur de biens ou de gestionnaire de patrimoine (plus d’informations sur Gataka).

Et pourquoi ne pas faire de longues études ?

Pour ceux qui choisissent des études en immobilier plutôt longues, plusieurs universités proposent des cursus allant jusqu’au bac +5. Les masters permettent aux titulaires d’une licence de droit, de gestion ou AES de se spécialiser en droit des opérations immobilières, en management de l’immobilier, en estimation de biens fonciers. On distingue par exemple des masters recherche et professionnels comme celui de Management et ingénierie des patrimoines immobiliers ou encore de Droit de l’urbanisme et de l’immobilier.

Qu’en est-il de la formation dans les écoles spécialisées ?

Les écoles spécialisées privilégient une approche plus pratique, avec des stages et des cours délivrés par des professionnels du secteur. De niveau Bac +2 à Bac +6, les études en immobilier dans ces écoles se font en formation initiale ou en alternance, après le bac ou après une première formation en immobilier ou non (de préférence en droit, commerce ou économie).

C’est le cas par exemple de l’École supérieure des professions immobilières (ESPI), de l’École française des administrateurs de biens (EFAB), de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI) ou encore de l’Institut national supérieur de l’immobilier (INSIM). Ces études en immobilier permettent notamment d’accéder au poste de gestionnaire immobilier, de responsable de programme immobilier et d’évaluateur immobilier.

Outre ces formations classiques, il est également possible de se former au métier immobilier lorsqu’on est candidat à la franchise immobilière.

Quitter la version mobile